Dresser mon chien : exercices quotidiens pour un meilleur apprentissage

Applications quotidiennesFaites une liste de quelques activités quotidiennes où vous aimeriez que votre chien reste assis ou couché. Lorsque vous vous brossez les dents, mettez vos chaussures, vous habillez… par exemple.

Appliquez exactement le même exercice vu précédemment pour d’autres cas. Ajoutez la fonction « pas bouger » lors de situations sociales. Enseignez à votre chien le « couché » à chaque fois que vous préparez de la nourriture ou que vous mangez. Le message est simple « pas de chien où il y a de la nourriture ». Votre chien devrait s’accoutumer rapidement à cette limite à cause de la fréquence des repas.

Après les commandes d’obéissance formelles, vous pouvez lui apprendre des commandes considérées comme “plus facile” car il n’y a pas d’action spécifique en liaison avec elles.

Technique de dressage de chien : La fonction de « pas bouger » ou « reste »

Mettez votre chien en laisse. Faites lui prendre la position « Assis » ou « Couché ». Donnez-lui l’ordre « Reste » ou « Pas bouger » et passez lentement devant votre chien. S’il vous suit, dites-lui « Non » et remettez-le à sa place. Recommencez l’exercice aussi souvent que nécessaire. A la longue, votre chien va saisir ce que vous essayez de lui faire comprendre.

Lorsqu’il aura compris l’exercice, utilisez une longe et éloignez-vous progressivement de lui.  Au moindre déplacement du chien, revenez vers lui sans courir,  corrigez-le et replacez-le en répétant « Assis », « Pas bouger « . A chaque désobéissance, revenez vers votre chien et replacez-le à sa place initiale et dans la position commandée. Les remises en place seront d’autant  plus fermes que les désobéissances persisteront.

Conseils de professionnels en matière de dressage de chien : la patience est la clef de l’apprentissage

Ne calez pas ! Ne vous énervez pas ! Faites preuve de calme et de patience. Dites-vous que si votre chien tarde à comprendre l’exercice, ce n’est pas qu’il est sous doué… mais que vous êtes le seul fautif.  Si votre chien ne vous comprend pas, c’est presque toujours parce que vous n’avez pas su vous faire comprendre de lui. Avec un peu de patience, vous verrez que votre chien comprendra ce que vous voulez qu’il fasse : rester sans bouger dans la position commandée.

Lorsque l’exercice sera parfaitement acquis en longe, vous pourrez alors le faire « en libre ». Augmentez les distances et le temps d’attente.

La patience est la clef de l’apprentissage. Vous pouvez également appliquer la méthode d’enseignement vu précédemment pour : lui faire lâcher un objet, lui interdire de monter sur le canapé, lui apprendre à ne pas ramasser n’importe quoi par terre….

Soyez sûr d’employer le même mot à chaque fois que vous l’associez à une action et d’utiliser le « non » correctif. Répétez les exercices plusieurs fois.

Toutes les techniques des Dresseurs Professionnels dans le guide DressermonChien