Téter et mordiller est un comportement normal. Se servir de leur bouche est une des premières choses instinctives qu’ils apprennent (comme l’est de pleurer pour un nouveau-né). Cela ne veut pas dire que votre chiot est agressif.

Vous ne devez pas lui faire comprendre que ce qu’il fait est mal. N’essayez pas de lui retirer tout ce qu’il mordille. Cela ne marchera pas et votre chiot perdra toute confiance. Il y a d’autres façons de gérer ces comportements.

Chaque fois que votre chiot tète ou mordille quelque chose, il y a une raison. Et les solutions que vous appliquerez devront être différentes et adaptées.

 

Pourquoi votre chiot tête et mordille

La communication. C’est leur manière de communiquer. Essayez de comprendre ce dont ils ont besoin. Ils ont peut-être besoin d’attention, d’une marche ou d’une sieste.

Ne le punissez pas s’il couine trop longtemps mais essayez plutôt de répondre à ses besoins.

L’investigation. Les chiots vont téter et mordiller pour explorer : les tapis, les habits, les chaussures, les meubles… Afin de le rediriger dans son investigation, proposez-lui d’autres objets plus appropriés. Donnez-lui un jouet qu’il puisse mâcher.

Se faire les dents. Les chiots vont téter et mordiller pour se faire les dents. Ils commencent en général vers 4 mois, et ce jusqu’à 5-6 mois. Si votre chiot mordille quelque chose, donnez-lui un jouet adapté.

Frustration. Les chiots auront également ce comportement s’ils sont frustrés, si vous ne comprenez pas leurs besoins par exemple. Dans ce cas-là, le mordillement peut prendre des proportions plus importantes, il est préférable de le mettre dans son panier pour le calmer. Essayez de trouver ce dont il a besoin (faim, soif, fatigue…).

 

Gérer les mordillages et tétages

La première étape est d’identifier la raison qui pousse votre chiot à le faire. Il utilisera sa bouche de différentes manières dans différentes circonstances.

Une fois que vous aurez identifié la raison d’un tel comportement, vous pourrez appliquer une technique pour le réprimer gentiment jusqu'à ce que votre chiot comprenne ce qui est bien ou mal.

 

Solutions pour réprimander un mordillement

Sortez votre chien pour qu’il aille faire ses besoins ou se changer les idées. C’est la solution la plus facile.

Stop! Arrêtez tout et ordonnez-lui de s’asseoir. Une fois qu’il est assis, caressez-le doucement et lui faire garder cette position 1-2 minutes en lui introduisant des nouveaux mots, « assez » ou bien « çà suffit ». Ne relâchez votre chiot que s’il est calme et relaxé.

Essayez de le divertir avec un jouet à mâcher en le plaçant sous sa bouche. Vous saurez tout de suite si vous répondez à son besoin : mâcher ou autre chose.

Essayer de le divertir en jouant directement avec lui sans toutefois l’exciter davantage.

Si tous vos essais sont vains, il est temps de le mettre dans son panier. Portez-le doucement et caressez-le en le déposant dans son panier. Fermez la porte et laissez-le se reposer au moins 15 minutes. Si quand vous retournez le voir, votre chiot dort, laissez-le.

 

Toutes les techniques des Dresseurs Professionnels dans le guide DressermonChien