Lors de vos séances d’apprentissage, vous allez devoir distraire votre chien tout en restant “en contrôle”. Les distractions peuvent être des choses : aliments, chats, jouets… ou des situations : trafic, orage, vétérinaire…. Ces éléments distrairont votre chien de son « bon » comportement quotidien. Ainsi, votre chien comprendra qu’il ne suffit pas d’obéir seulement dans « son environnement » mais partout, dans la vie de tous les jours. Faites une liste d’endroits, de situations et de choses par lesquels votre chien serait susceptible d’être diverti.

Commencez les entraînements de distraction. Par exemple si votre chien devient agité lorsque quelqu’un frappe à la porte. Distrayez-le facilement avec un jouet ou un biscuit. Une fois que votre chien  s’est calmé, augmentez le niveau des distractions.

Par exemple, lorsque la sonnette de chez vous retentit, faites en sorte que votre chien soit assis à côté de vous dans une autre pièce. Faites cet exercice jusqu'à ce qu’il se contrôle et rapprochez-vous de la porte petit à petit.

Certains chiens ont beaucoup de difficulté avec les entraînements de distraction. Vous pouvez transformer ces séances en jeu en récompensant votre chien à chaque réussite. Une fois que votre chien montre un minimum de contrôle de soi, récompensez-le tous les 3 exercices réussis et diminuez au fur et à mesure sur plusieurs mois tout en le félicitant oralement bien sûr. L’objectif étant de rendre cet entraînement amusant mais effectif.

Autre exercice: placez un objet sur le sol. Ordonnez à votre chien de vous suivre et passez à côté de l’objet puis autour. Ce sera plus facile pour votre chien si vous vous placez entre l’objet et lui. Si votre chien est distrait et porte de l’intérêt à l’objet, redirigez-le avec un « non » correctif. S’il ignore l’objet, félicitez-le et reproduisez l’exercice avec divers objets.

Une fois que votre chien réussit à se contrôler avec des objets, vous allez pouvoir introduire les objets qui bougent. Les chiens portent un grand intérêt aux objets en mouvement.

Commencez par faire asseoir votre chien à votre gauche. Prenez un objet avec votre main droite et lancez-le en l’air. Après chaque lancé, si votre chien n’a pas bougé, félicitez-le. Autrement, recommencez l’exercice en utilisant le « non » correctif jusqu'à ce que votre chien ne bouge plus pour au moins 3 lancers à la suite. Une fois que l’exercice est terminé, signalez-le à votre chien pour qu’il puisse se reposer. Faites le même exercice en couchant votre chien.

Ensuite, faites exactement le même exercice en jetant un objet au sol avec votre chien assis à vos côtés, puis couché. Enfin, fait rouler l’objet devant lui. Arrivé à ce stade, votre chien devrait être capable d’ignorer l’objet. Petit à petit, diminuez la distance entre l’objet et votre chien et la direction.

Assurez-vous de garder une voix calme tout au long de l’exercice pour ne pas l’exciter.

Une fois que votre chien n’est plus distrait chez vous,  recommencez les exercices dans un autre environnement, d’autres pièces… Votre chien est peut-être habitué aux entraînements à l’intérieur de chez vous et non à l’extérieur. Tachez d’effectuer vos activités dans des environnements différents, ainsi votre chien apprendra et vous obéira quel que soit l’endroit.

 

Toutes les techniques des Dresseurs Professionnels dans le guide DressermonChien